Instruments à vent : Quelques notions de base

Les cuivres et les bois de l’orchestre – tous les instruments dans lesquels on souffle pour produire un son – sont appelés les instruments à vent, ou vents.

Retrouvez dans ce lien les comparatifs des meilleurs accordeons.

Le terme technique pour ces instruments est aerophones. Il y a plusieurs termes de base que vous devez connaître afin de discuter des instruments à vent et du jeu des instruments à vent. Certaines des plus courantes sont présentées ici.

Embouts buccaux : Démarrer le son

Dans la plupart des instruments à vent, l’air est soufflé dans l’instrument à ou près d’une extrémité du tube et sort à l’autre extrémité. L’endroit où l’air est soufflé est l’embout buccal. Il est souvent détachable de l’instrument, ce qui permet au musicien d’utiliser le même embouchure sur différents instruments, ou différents embouchures sur le même instrument, au besoin. Les vibrations sonores commencent généralement au niveau de l’embout buccal et les instruments à vent sont classés par type d’embout buccal.

Les instruments à anches utilisent dans leur embouchure de petits morceaux rectangulaires de plantes à anches (les morceaux sont appelés simplement anches). L’anche vibre très rapidement, ouvrant et fermant l’extrémité de l’instrument comme une soupape incroyablement rapide. Lorsque les bouffées d’air rapides qui traversent cette “valve” provoquent une vibration sympathique de l’air dans le corps de l’instrument, le résultat est un son de vent de bois. Si ce n’est pas le cas, le résultat est un grincement familier à tous les joueurs d’anche. Dans un instrument à anche simple, l’anche vibre contre l’embouchure. Dans un instrument à anche double, deux anches vibrent l’une contre l’autre.