Dormir en sécurité : Literie, oreillers, sécurité et plus encore

Le personnel de la CPSC estime qu’entre 1992 et 2010, près de 700 décès de nourrissons de 12 mois et moins ont été causés par des oreillers et des coussins placés dans l’environnement de sommeil du bébé ou à proximité.

Retrouvez dans ce lien les comparatifs des meilleures barrieres de securite.

Près de la moitié des décès de nourrissons et les deux tiers des décès de moïses signalés chaque année à la CPSC sont des suffocations causées par des oreillers, des duvets épais et/ou une surpopulation dans l’espace de sommeil du bébé.

L’endroit le plus sûr pour qu’un bébé dorme est dans un berceau sécuritaire. Un lit d’enfant sécuritaire est un lit qui répond aux normes de sécurité fédérales rigoureuses de la CPSC et qui n’est pas encombré. Cela signifie pas d’oreillers, pas de couettes lourdes, pas de couvertures épaisses, pas de peluches en forme d’oreiller ou d’autres gros jouets en peluche et pas de dispositifs de transport d’enfants, de fauteuils inclinables ou de positionneurs de sommeil.

De nombreux parents sont au courant de la Campagne du retour au sommeil visant à réduire le risque de SMSN. Endormir votre bébé sur le dos aide aussi à prévenir la suffocation. Assurez-vous de toujours placer votre bébé sur le dos sur un matelas bien ajusté, ferme et plat ou sur toute surface qui vient avec le berceau et la cour de récréation. Les matelas de lit d’enfant doivent aussi être bien ajustés.